Exposition Mouvement, Le sport vu sous le prisme du mapping vidéo à Paris du 21 juin au 21 septembre 2024

Du vendredi 21 juin 2024 au samedi 21 septembre 2024

Centre Culturel Coréen Centre Culturel Coréen

Prix: Gratuit

Aucun avis

Donnez votre avis sur Mouvement, Le sport vu sous le prisme du mapping vidéo

Restez informé à propos de cet événement

Recevez par e-mail les nouvelles informations concernant cet événement : billetterie, programme, tout changement d'horaires, de tarifs ou de lieu. Soyez également informé en cas d'annulation.

Recevez les newsletters Agenda Culturel et gérez votre abonnement depuis l'espace membre.

notification e-mail

Plus d'infos sur l'exposition Mouvement, Le sport vu sous le prisme du mapping vidéo à Paris

Le Centre accueille cet été, dans la fraîcheur des murs de son auditorium, une nouvelle exposition immersive sous forme d'une projection sur quatre faces, rendue possible grâce à une technologie multimédia permettant de faire apparaître de la lumière ou des vidéos, et de recréer ainsi des univers à 360°.

À l'occasion des JOP de Paris, le Centre a fait appel au talent de l'artiste vidéaste fran?ais Jean-Julien Pous et des coréens Kayip (Lee Woo-jun, compositeur) et Lee Jihyun (animateur 3D), qui proposent une série de projections axées sur le thème du « ki » (?), c'est-à-dire de l'énergie, et utilisant lignes et courbes pour figurer, de manière abstraite, les corps dynamiques des athlètes des Olympiades.

Ainsi, lignes et courbes naissent dans le noir, du sol et des murs, se déployant dans l'espace pour envelopper les visiteurs. Ces derniers quittent le monde du visible et du réel pour entamer un voyage dans l'invisible, pour être amenés par l'oeuvre à ressentir et à percevoir cette énergie mystérieuse. Les lignes représentant cette force vitale sont en permanence en mouvement, changeant de progressivement de forme tout au long de l' oeuvre.

De courbes abstraites, elles incarnent successivement les quatre éléments composant la matière de l'univers : eau, air, feu et terre. Puis, de ces éléments, les lignes évoquent les corps d'athlètes et de personnes en mouvement, comme s'ils étaient irrigués de cette énergie vitale. On devine ainsi des enchaînements de ssireum (lutte coréenne), de taekkyon (art martial, ancêtre du taekkwondo), de neolttwigi (balan?oire à bascule), et enfin de tir à l'arc.

Cette projection est accompagnée d'une mélodie électroacoustique tantôt minimaliste, tantôt enrichie de sons évoquant la matière inerte comme animée, fluide et vivante. Une invitation à se laisser captiver par le mouvement pur !

À propos des artistes

Né à Wuhan (Chine) en 1984, l'artiste et vidéaste fran?ais Jean-Julien Pous vit et travaille entre Séoul et Bordeaux. Son oeuvre, à l'intersection des cultures chinoise, coréenne et fran?aise, pose un regard poétique sur le corps, les différents états de la matière, la nature éphémère de l'existence, le besoin du toucher et du contact dans un monde dématérialisé. Émane de son travail une certaine nostalgie, envers les êtres et les choses, leurs mouvements, leur intériorité et leur essence, reliant l'infiniment petit à l'infiniment grand. Ses oeuvres ont notamment été exposées en Corée, en France et en Chine. Il réalise des films et séquences animées pour Arte, la Fashion Week de New York, Chanel, Lenovo, Millet et l'Office espagnol du tourisme. Il a également donné des cours d'animation à l'Université Kookmin à Séoul.

Né à Séoul en 1977, le compositeur KAYIP (Lee Woo-jun) crée une musique qui matérialise par le son des lieux imaginaires, et se concentre sur la texture et la tonalité du son. Développeur informatique, artiste numérique, il combine le son à d'autres médias. Formé en musique contemporaine au Birmingham Royal Conservatoire et au Royal College of Music de Londres, il a été sélectionné par Brian Eno pour un spectacle commémorant le 40e anniversaire de l'alunissage d'Apollo 11 au Science Museum de Londres en 2009. Il a également remporté le Aberdeen Music Prize et a écrit une pièce orchestrale pour le BBC Scottish Symphony Orchestra.

Né à Séoul en 1994, Lee Jihyun y vit et travaille. Il fabrique des images en croisant diverses techniques vidéo, réalité virtuelle et réalité augmentée. Il explore en ce moment la génération d'univers visuels au moyen d'algorithmes informatiques.

CENTRE CULTUREL

AUDITORIUM

Site web : https://www.coree-culture.org

Infos réservation :

Entrée libre

Dates de représentations

Juillet 2024
L Ma Me J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Septembre 2024
L Ma Me J V S D
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Donnez votre avis sur Mouvement, Le sport vu sous le prisme du mapping vidéo

 

Les expositions à venir à Paris