Concert Stabat Mater de Pergolèse à Paris le 19 juin 2024

Mercredi 19 juin 2024

20h30

Eglise Saint Germain des Prés Eglise Saint Germain des Prés

Prix : De 10.00 € à 50.00 €

Plus d'infos sur le concert Stabat Mater de Pergolèse à Paris

Commandé par un mécène, le Stabat Mater est la pièce la plus connue de Pergolèse. C’est la dernière création du compositeur, qui meurt prématurément à l’âge de 26 ans. Après sa disparition, le public réserve à son œuvre un accueil triomphal qui ne s’est jamais démenti depuis. Au cœur de cette musique par essence sacrée, il a su introduire les accents profanes de l’opéra, donnant à l’œuvre force et modernité.

C’est dans l’Église Saint-Germain-des-Prés, où la restauration de la Chapelle de la Vierge viendra de s’achever, que, le 19 juin, vont résonner les accents du Stabat Mater de Pergolèse, ce « divin poème de la douleur » comme l’écrivait Bellini. Douleur d’une mère face à la crucifixion de son fils. L’œuvre est écrite pour deux voix (traditionnellement soprano et alto, ou sans doute des castrats) et un petit ensemble instrumental de composition classique. Elle est ce soir portée par la jeune soprano franco-catalane Lauranne Oliva et le contre-ténor Christophe Dumaux, accompagnés par l’ensemble Les Accents, sous la direction de Thibault Noally.

Formée au Conservatoire de Perpignan Méditerranée, Lauranne Oliva, née en 2000, a connu un début de carrière rapide. Elle remporte en 2023 plusieurs concours internationaux, notamment la Paris Opera Competition et le Concours Voix Nouvelles. En février, au Théâtre des Champs-Elysées, elle chante le rôle de Pamina dans la version pour jeune public de La Flûte enchantée de Mozart, mise en scène par Julie Depardieu.

Né en 1979, le contre-ténor Christophe Dumaux a été formé au Conservatoire de Châlons-en-Champagne puis au Conservatoire national supérieur de Paris. Très tôt familier du répertoire et des formations baroques, il est connu pour son incarnation de Tolomeo, dans le Giulio Cesare de Haendel, qu’il a interprété à plus de 150 reprises.

Ils sont accompagnés par l’ensemble Les Accents, fondé et dirigé par le violoniste Thibault Noally en 2014, qui s’attache à promouvoir les répertoires vocaux et instrumentaux des XVIIème et XVIIIème siècles, en particulier le répertoire baroque italien et allemand.

Les concerts à venir à Paris