Spectacle Âmes Et Demeures - Matériaux à Paris du 18 au 20 octobre 2017

Du

18 mercredi octobre 2017

au

20 vendredi octobre 2017

20h00

La Loge La Loge

Prix : De 10.00 € à 16.00 €

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Âmes Et Demeures - Matériaux.

Plus d'infos sur le spectacle Âmes Et Demeures - Matériaux à Paris

Par bonds successifs, nous irons à la rencontre de trois surs et des figures qui les entourent...

Mise en scène : Sara Amrous

Assistante à la mise en scène : Mathilde Carreau

Avec : Charles Zévaco, Romain Brosseau, Marie Thomas, Chloé Maniscalco, Sara Amrous, Nathan Bernat, Baptiste Raillard, Yann Lefeivre, Julie Bourriche, Nicolas Siméha.

Avec le soutien de la Ville de Rennes, du Théâtre National de Bretagne, Centre Européen théâtral et Chorégraphique - Rennes / Aides à la production : DRAC Bretagne, Itinéraire Bis, Ville de Montfort-sur-Meu, Conseil Départemental d'Ille et Vilaine dans le cadre d'une résidence mission, Théâtre de la Paillette - Rennes, Pont des Arts - Cesson-Sévigné, La Maison du Théâtre - Brest / Aides à la diffusion : Spectacle Vivant en Bretagne / Accueils en résidence : Théâtre de Lorient - Centre Dramatique National de Lorient - L'Avant-Scène - Montfort-sur-Meu, Théâtre de la Paillette - Rennes, Pont des Arts - Cesson-Sévigné, Maison du Théâtre - Brest, Lycée Bréquigny - Rennes.

Le spectacle bénéficie du programme 90m2 CRÉATIF (La Loge - Le CENTQUATRE-PARIS)

Ames et Demeures-Matériau est une immersion dans le travail de la compagnie Fievre dont le point de départ est la pièce « Ames et Demeures » de D-G Gabily ; celle-ci est issue du dyptique Violences dont la compagnie jouera l'intégralité à Rennes en novembre 2017.

Avec Ames et Demeures-Matériau, FIEVRE propose un objet hybride visant à partager certains secrets de fabrique où le groupe se jouera de formes telles que clips, images superposées, textes issus de Ames et Demeures, substances encore brutes ... Ouverture sur un monde en train de se créer ; avec béances encore et points de suspension.

«Trois jeunes filles coupées de leurs racines (quelles?), à Paris, de nos jours, à rêver à haute voix d'un idéal de la dispersion des corps qui serait devenu - à force de publicités mensongères - le rêve d'un établissement de l'autre côté de l'océan : New York.»

Par bonds successifs, nous irons à la rencontre de trois surs et des figures qui les entourent.

Réflexion sur le devenir d'une pièce en train de se monter.

Des corps traversés par une langue ; des tableaux, des esquisses.

Rêver, puis faire s'emboîter nos bouts de machins, nos trouvailles et nos déroutes. S'attachant à faire résonner les thèmes de la pièce.

Didier-Georges Gabily, avait une intelligence particulière de l'Histoire, comme s'il allait puiser dans ses confins, dans les signes de ses débordements et dans la boue qu'elle laisse en refluant les pistes d'une compréhension plus sensible du Monde. Comme s'il s'acharnait d'autant plus à raconter l'Histoire qu'il la considérait irracontable ; en cela nous nous reconnaissons en lui: s'attacher aux déchirures où de minuscules effets témoigneraient de grandes causes.

Site web : http://lalogeparis.fr

Infos réservation :

Tél. 01 40 09 70 40 - Email. laloge.alice@gmail.com

Annonce e-flyer