Concert Andreas Scholl -accademia Bizantina à Paris le 16 mars 2017

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur le concert Andreas Scholl -accademia Bizantina à Paris

Andreas Scholl contre-ténor Accademia Bizantina Alessandro Tampieri direction Les Grandes Voix Andreas Scholl sublime les pages consacrées à la Vierge Marie par les compositeurs baroques napolitainsLes larmes d'une mère Porpora « Occhi mesti », « Per pietà turba feroce », airs extraits d'Il Trionfo della Divina Giustizia ne' tormente e morte di Gesù Cristo ; Salve Regina Vinci Sinfonia extraite de l'Oratorio di Maria dolorata ; « Chi mi priega », « Tutti son del materno mio seno », airs extraits de l'Oratorio di Maria dolorata Anfossi Ave Regina ; Salve Regina Après son programme Bach la saison dernière, le contre-ténor Andreas Scholl explore au cours de ce nouveau récital le riche répertoire baroque napolitain aux travers d'extraits d'opéras de Nicola Porpora, Leonardo Vinci et Pasquale Anfossi. Si le nom de Porpora, l'un des maîtres de l'opera seria et dont les castrats Farinelli et Caffarelli furent les plus illustres élèves, et celui de son contemporain Leonardo Vinci, qui inspirera profondément Pergolèse et Vivaldi, apparaissent désormais depuis plusieurs saisons dans les programmes de Philippe Jaroussky, Franco Fagioli et Cecilia Bartoli, celui de Pasquale Anfossi est beaucoup plus rare. Et pourtant, le musicien, auteur de plus de soixante opéras fut tout aussi célèbre de son vivant que les deux précédents. Originaire de Ligurie et formé à Naples (où il fut l'élève de Piccinni et de Sacchini), sa carrière le mena à Londres (il dirigea le King's Theatre de 1782 à 1786, théâtre où furent créés la plupart des ouvrages de Haendel lors de son séjour londonien), Venise et Rome. Contemporain de Mozart, il mit notamment en musique trois livrets utilisé également par ce dernier (Lucio Silla, La Finta giardiniera et La Clemenza di Tito).

Tous les artistes de Andreas Scholl -accademia Bizantina