Alto Concertant à Paris le 17 janvier 2017

Plus d'infos sur le Alto Concertant à Paris

Entre les gigantesques répertoires concertants du violon et du violoncelle, l'alto n'a trouvé à s'affirmer qu'au milieu du XIXe siècle. Instrument souvent négligé dans les pays de culture méditerranéenne, il occupe en revanche une place exceptionnelle dans les pays de traditions germanique et slave. L'alto devient alors le confident de l'âme, la voix du compositeur.Discret mais subtil, douloureusement sincère, souvent amoureux, parfois ironique, l'alto fascine déjà Mozart qui en joue, dit-on, admirablement.Le programme de ce concert est d'autant plus réjouissant qu'il nous fera découvrir la Quatrième Symphonie de Mozart - composée à l'âge de neuf ans - ainsi que le Monologue de Schnittke, d'une virtuosité et d'une richesse de couleurs proprement sidérantes !Programme :Mozart : Symphonie n° 4 en ré majeurTelemann : Concerto pour alto et orchestre en sol majeurSchnittke : Monologue pour alto et orchestreMozart : Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre en mi bémol majeurAvec :Antoine Tamestit : direction et altoDeborah Nemtanu : violon